54% des dirigeants partent en vacances 1 à 3 semaines par an.

Autant dire que ces quelques jours de repos, bien mérités, sont à préparer suffisamment tôt pour que vous ayez l’esprit dégagé et que vous puissiez enfin vous ressourcer. Selon votre profil, « work-addict » ou « détachés », vous les préparerez de manière différente, avec sevrage rapide ou graduel, mais les bénéfices que vous pouvez en attendre sont bien réels pour vous-même, votre entreprise et vos collaborateurs.

Les bénéfices

Pour le dirigeant : quitter son costume de dirigeant, accepter de ne plus être celui qui décide de tout et de lâcher-prise sont autant d’actions propices à la régénération physique et psychique. Si vous pratiquez une activité physique, choisissez de préférence des activités lentes, plus aptes à casser le rythme effréné de vos journées de travail. Donnez-vous du temps pour faire ce que vous aimez et que vous expédiez généralement en quelques minutes ou quelques heures : lire un bon livre, visiter une exposition ou pratiquer la randonnée… Les vacances constituent un moment privilégié pour prendre du recul et se laisser aller à la créativité, réfléchir différemment à votre entreprise et à son organisation.

Pour les collaborateurs : sachez déléguer des responsabilités et des tâches à vos collaborateurs. C’est l’occasion pour eux de vous montrer qu’ils sont dignes de confiance et qu’ils peuvent travailler ensemble, sans vous. C’est un bon point, car vous leur donnez la possibilité de se valoriser, de prendre des initiatives et d’exprimer un peu plus leur potentiel à vous accompagner durablement avec des responsabilités nouvelles. Et comme tout va bien se passer, vous augmentez leur confiance et leur estime en eux, leur plaisir à travailler dans votre entreprise, avec vous.

Pour l’entreprise : je pourrais parler de valorisation ici, puisqu’une entreprise capable de se passer de son dirigeant gagne en valeur. Mais la réalité, c’est que votre organisation va gagner en autonomie, en circulation des flux d’informations et en responsabilité des collaborateurs, guidés par la réussite de l’entreprise.

La check-list des vacances

Avant :

Les vacances riment avec absence. Si vous souhaitez que tout se passe bien, il faut vous y prendre à l’avance pour organiser le travail et rassurer vos équipes, vos clients et tous les interlocuteurs importants de votre entreprise sur le bon déroulement des opérations pendant cette période.

  1. Clôturez les dossiers en cours et rédigez une note pour chacun d’entre eux. Ainsi, vos collaborateurs connaîtront le déroulement à suivre pendant votre absence.
  2. Désignez une personne « intérim », normalement votre adjoint ou un manager expérimenté et digne de confiance, qui traitera les affaires courantes. Définissez son périmètre d’actions, les limites de ses responsabilités et surtout, faites lui confiance. Enfin, énoncez les exceptions qui déclencheront une « urgence » pour laquelle vous aurez laissé un moyen de vous joindre.
  3. Informez vos interlocuteurs de votre période d’absence, mettez en place des réponses automatiques sur votre boîte mails, vos téléphones fixes et portables, et surtout, indiquez les coordonnées de votre intérim ou d’une personne joignable.
  4. Évacuez les rendez-vous peu importants sur les 2 jours qui précèdent votre départ et prenez le temps de ranger votre bureau afin de vous éviter un stress inutile au retour.

Pendant :

Ca y’est, vous êtes en vacances pastedGraphic.png . Alors, si comme moi, vous êtes work-addict, allez-y en douceur. Pas de rupture brutale, mais réservez des plages horaires destinées à suivre l’activité, puis diminuez ce temps accordé au travail pour enfin renouer avec une vie personnelle que vous pourriez avoir tendance à mettre de côté.

  1. Exploitez les technologies, notamment votre smartphone : facile à couper, il vous permet de filtrer les N° qui peuvent vous joindre. Bien sûr, vous ne devez pas appeler votre bureau puisque vous avez laissé des consignes claires ! Lisez vos e-mails, mais n’y répondez pas, sauf cas d’extrême urgence. Et si vous avez peur d’un grand vide à votre retour de congés, synchronisez vos agendas, mais restez en là.
  2. Changez vos habitudes pour casser votre rythme habituel. Vous trouverez par ce biais un excellent moyen de faire baisser votre stress, de reposer votre corps et votre esprit tout en prenant de la hauteur de vue.
  3. Renouez avec votre famille, vos amis et soyez ouvert aux autres : ils vous apporteront beaucoup !
  4. Faites-vous plaisir et pratiquez une activité physique douce ou inédite.

Après :

Vous avez pris de sages décisions et quelques résolutions pour bien redémarrer, alors allez-y en douceur. Prenez soin de vous dégager une plage de temps confortable pour reprendre vos marques :

  1. Lisez vos e-mails et prenez vos messages.
  2. Débriefez avec votre « intérim » sur le mémo qu’il vous aura préparé : événements, actions, résultats…
  3. Montrez que ces vacances vous ont été bénéfiques et que vous revenez en pleine forme pastedGraphic.png .

Ces quelques astuces devraient vous permettre d’améliorer votre efficacité personnelle et la qualité de votre management, tout en vous déculpabilisant de prendre quelques vacances.

Il ne me reste donc qu’à vous souhaiter de bonnes vacances à tous !