The 9x Ef­fect sou­ligne un pro­blème fon­da­men­tal ren­con­tré par les en­tre­prises qui veulent faire adop­ter des in­no­va­tions par les consommateurs.

Alors que les dé­ve­lop­peurs pro­jettent déjà la vente de leurs in­no­va­tions, et les per­çoivent comme es­sen­tielles, les consom­ma­teurs, eux, sont ré­ti­cents à se sé­pa­rer de ce qu’ils ont déjà. De ce grand dé­ca­lage ré­sulte une in­adé­qua­tion d’un fac­teur 9 contre 1 entre les in­no­va­teurs qui pensent sa­voir ce que les consom­ma­teurs veulent et ce que les consom­ma­teurs dé­si­rent réellement.

9x Effect

Cette ré­flexion, is­sue de la Har­vard Bu­si­ness Re­view (juin 2006), ren­voie di­rec­te­ment à 2 no­tions que je dé­ve­lop­pe­rai dans de pro­chains ar­ticles :

On peut donc en conclure qu’une in­no­va­tion ar­ri­vant sur un mar­ché exis­tant doit pro­duire une va­leur « per­çue » 3 fois su­pé­rieure à la va­leur per­çue du pro­duit ou ser­vice exis­tant pour avoir une chance d’être adoptée.

[wl_navigator]