Être dans le flow, c’est être fluide dans ce qu’on fait, être 2 à 4 fois plus efficace que la moyenne, tout en consommant 2 à 4 fois moins d’énergie. Alors, ça ne veut peut-être pas dire grand chose pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup.

On peut considérer le flow comme la capacité de s’amuser en travaillant. Autant vous dire que c’est un état que je cherche à atteindre régulièrement, tout autant que des collègues ou salariés capables de l’atteindre.

Mettez un moteur dans votre organisation

Vous l’avez compris, le flow est un état dans lequel vous « surperformez » l’accomplissement d’une tâche. Vous vous retrouvez concentré sur une tâche concrète, sans que rien ne puisse vous distraire, en pleine conscience de tout ce que vous faîtes. Le Flow génère plaisir, jouissance et créativité tout en vous maintenant concentré sur l’action, dans le présent. 

Pour l’entreprise, avoir des salariés capables de se mettre dans le Flow est un atout considérable ; Ils vous permettent d’avancer rapidement et efficacement sur la réalisation d’un projet ou dans l’atteinte d’objectifs ambitieux. 

Généralement, les salariés pratiquant le flow sont ceux qui arrivent détendus et avec le sourire au travail. Ce sont eux qui impulsent de l’énergie à un groupe, eux qui viennent aider tel ou tel collègue une fois leur travail accompli, eux qui repartent frais et dispos pour une nouvelle activité plus personnelle, donc essentielle à leur équilibre de vie. Bref, les salariés qui se mettent régulièrement dans le flow sont de véritables moteurs pour votre entreprise et leurs collègues.

Quelles sont les conditions pour arriver au Flow ?

Owen Schaffer, qui est chercheur en expérience utilisateur (UX), applique la psychologie et la recherche sur les interactions homme-machine (IHM) pour rendre les jeux plus attrayants, utilisables et agréables. Il a décrit 7 conditions nécessaires au Flow :

  1. Savoir que faire
  2. Savoir comment le faire
  3. Savoir si nous le faisons bien
  4. Savoir où aller
  5. Se fixer des objectifs ambitieux
  6. Utiliser nos meilleures ressources personnelles
  7. Ne pas s’adonner aux distractions

Alors, …est-ce que vous vous reconnaissez dans cette capacité à être dans le flow ?

Vos avis et commentaires sur le sujet m’intéressent, alors n’hésitez pas à les laisser ci-dessous.